fbpx

Phnom Penh: CWSG – Groupe de soutien des femmes cambodgiennes

by Sanne
30 views
CWSG, Cambodia Women's Support Group in Phnom Penh

J’ai trouvé CWSG (Cambodia Women’s Support Group – Groupe de Soutien pour Femmes Cambodgiennes) en ligne, lorsque je cherchais des fournisseurs pour ma boutique. Au début, je cherchais simplement à acheter des produits en gros, mais au fur et à mesure que nous nous connaissions, j’ai vite compris que je voulais élargir le niveau de collaboration pour inclure également le développement du design pour ma propre marque.   

Les femmes faisaient partie d’un programme à Nyemo, qui était une ONG qui travaillait pour soutenir les femmes mises à l’écart avec une formation professionnelle et d’autres initiatives sociales, mais quand Nyemo a fermé en 2014 en raison du manque de financement, les femmes ont été laissées à elles-mêmes. Les femmes ont ensuite pris contact avec Kanary, qui était un ancien membre du conseil d’administration de Nyemo, et ensemble elles ont créé CWSG. Le but du groupe est d’assurer aux femmes une source de revenu fiable en vendant différents types de produits faits main, mais le groupe a aussi un rôle de soutien pour permettre aux femmes de trouver de l’aide et des conseils sur les aspects de la vie quotidienne. Certaines des femmes sont très habiles en couture, tandis que d’autres excellentes en broderie, et lorsque nous développons les dessins, nous essayons de faire le meilleur usage des compétences inhérentes au groupe.

Lorsque nous sommes satisfaits des prototypes, nous nous asseyons et calculons le prix que je vais payer pour les produits. En plus des coûts de main-d’œuvre, je paie également ma part des frais généraux associés à la gestion du groupe. Selon moi, ce n’est pas du commerce équitable, si vous ne payez que le salaire minimum, je leur offre donc un salaire qui ne permet pas seulement aux femmes de survivre, mais aussi de mettre de l’argent de côté pour les dépenses imprévues ainsi que pour la retraite.

Nous avons passé de nombreuses heures ensemble, à essayer de concevoir des produits et à pleurer de rire, et parfois, notre travail donnait des résultats inattendus (nous nous souviendrons tous du tout premier masque de sommeil pour chat).  

Les femmes sont peut-être en bas de la hiérarchie socio-économique, mais leurs compétences et la fierté qu’elles tirent de leur travail sont remarquables et c’est un plaisir de travailler avec elles. Ce sont des femmes fortes et talentueuses, et je leur suis reconnaissante pour leur soutien et leur dévouement.